samedi 5 avril 2008

Débaptême

Le Vatican est le plus petit état du monde, il fut crée par Mussolini en 1929. C'est une monarchie phallocrate élective. Les revenus du Vatican étaient de 310 millions de dollars en 2006, pour 900 habitants. Les sources de revenu du Vatican sont ; "les deniers de Saint-Pierre", le tourisme, l'édition de bibles, la production de pièces de monnaie, médailles, timbres postaux, mosaïque et confection d'uniformes mais surtout la spéculation bancaire et immobilière. Le Vatican possède environ 100 000 biens immobiliers valant de 8 à 9 milliards d'euros (exonéré de taxes immobilières en Italie). Le Vatican est aussi la 8eme place mondial du blanchiment d'argent. L'Istituto per le opere di religione (la banque du Vatican placé sous l'autorité du pape) refuse de publier ses comptes, malgrés la pression de l'Europe et refuse de restituer l'argent placer par les nazis pendant la guerre, préférant se réfugier derrière le secret bancaire pour finir par prétendre que leurs archives ont disparu.

Le Vatican ne paye pas ses représentants à travers le monde. En France Les prêtres vivent des dons fait par les fidèles, de la vente de cérémonies et de la captation d'héritage (ce qui fait environs 1000€/mois pour le curée et un excédant inconnu est reversé à la maison-mère). Les structures monacales sont auto-suffisantes en produisant et commercialisant par exemple de la drogue. Trois départements font exception, Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle où le concordat continue à s'appliquer à quatre cultes : catholique, luthérien, réformé et israélite. Les ministres de ses cultes sont rémunérés par l'État et des cours d'enseignement religieux sont dispensés dans les écoles publiques. Ce qui représente un détournement de 40 millions d’euros de l'argent publique pour financer les religions dans ces 3 départements. D'autre part l'église ne paye pas de loyer pour les locaux qu'elle occupe et qui appartiennent à l'état.

Avec tout cet argent, le Vatican ne fait pas que s'offrir des robes en or ou des obsèques à 7 millions d'euros, mais finance aussi de puissants lobbys homophobes, anti-IVG, ultra-réactionnaires et très actifs au sein de l'Europe et partout dans le monde.

L'église se sert du nombre d'inscrit sur les registres des baptêmes pour faire valoir son importance politique au sein des différentes institutions sur lesquelles elle fait pression. Le président de Sarkoland semble projeter le retour des sectes en politique. Le débaptême et sa promotion est un moyen simple, pacifique et efficace de réduire l'influence de l'Opus Dei & co . La procédure est simple et prend peu de temps. Il suffit d'envoyer deux courriers. Vous trouverez ici une lettre type et toutes les information nécessaire pour vous faire rayer des registres.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

j'envoie un lien de ton post à tous mes amis baptisés (ou du moins à ceux que je suspecte d'être baptisés); pour ma part ce n'est pas le cas, Tito ("parrain de tous les bébés yougoslaves nés sous son régime" était contre !

bizz

dora

emma a dit…

super dossier Meg, felicitations !

JEG a dit…

eh beh même si on connait déjà un peu la "story"....
on se dit vraiment...
quel bande de rats !

j'adore ton dessin !

Julie.